Bienvenue sur le site de l'Abbaye du Rivet



Le mot de Mère Abbesse


Octobre, le mois dit du Rosaire, puisque le 7 octobre, nous célébrons Marie sous ce vocable. Le Rosaire, c’est cette louange et cette invocation à la Vierge que nous lui adressons inlassablement avec la salutation évangélique : « Je vous salue, Marie pleine de grâce ; Le Seigneur est avec vous. Vous êtes bénie entre toutes les femmes Et Jésus, le fruit de vos entrailles, est béni. Sainte Marie, Mère de Dieu, Priez pour nous pauvres pécheurs, Maintenant et à l’heure de notre mort. Amen ». Avec la prière du Rosaire, nous parcourons inlassablement l’évangile, en compagnie de Marie, pour apprendre d’elle à contempler le Christ et à devenir de plus en plus docile à son Esprit.
Contempler le Christ et se laisser inspirer par l’Esprit pour transmettre la Bonne Nouvelle, c’est le chemin suivi par saint Luc. S’il n’a pas connu le Christ, il a reçu le témoignage de saint Paul et il nous l’a partagé dans son Evangile et dans le récit des Actes des Apôtres. Il a su nous révéler le visage de miséricorde de Celui qui est venu donner sa vie pour nous.
Cette bonté, cette miséricorde, elles transparaissent dans le visage des saints, ceux d’hier et ceux d’aujourd’hui. Et en ce mois d’octobre, nous fêtons Sainte Thérèse d’Avila, Sainte Thérèse de l’Enfant Jésus, toutes deux de l’Ordre du Carmel, Saint François d’Assise, cet amant du Christ pauvre, de la croix et de l’Eglise et saint Bruno qui se retire dans la solitude pour chercher Dieu, Saint Ignace d’Antioche, martyr, froment de Dieu, moulu par la dent des bêtes, Saint Luc, évangéliste et les Saints Simon et Jude, disciples de Jésus. Autant de facettes des dons de Dieu aux hommes.
Et pour notre communauté, nous fêtons en ce mois, l’anniversaire de la Dédicace de notre Eglise, sa consécration comme lieu où Dieu demeure parmi nous. Fête de l’église construite avec des pierres et surtout fête de notre communauté construite avec chacune de nous appelée à témoigner que Dieu seul est capable de combler nos vies.

Mère Marie Christine




(C) 2008 - Tous droits réservés

Imprimer cette page