Vous êtes ici: Page d'accueil

Le mot de Mère Abbesse

Pendant tout l’Avent, nous l’avons appelé :Viens Seigneur Jésus, viens, ne tarde plus ». Et en ce 24 décembre, dans la nuit et le silence, il vient parmi nous, lui l’Emmanuel. Il vient s’enraciner dans notre chair pour nous révéler l’amour indicible, insondable de Dieu. Il vient pour nous les hommes et pour notre salut.
Ce Noël est encore marqué par la pandémie, privant beaucoup de festivités, de rencontres de familles ou d’amis ; certains sont contraints à s’isoler, touchés par le virus. C’est encore un Noël bouleversé. Mais chacun peut donner du sens à ce qu’il vit. Noël est bien au-delà des festivités. C’est un mystère que nous sommes invités à vivre au plus profond de notre cœur. Un mystère qui vient changer nos vies, leur donner une dimension inimaginable. Loin de nous conduire à la désespérance, ce Noël, encore une fois bouleversé, veut nous ouvrir un chemin d’espérance, de vie, de joie, de paix. C’est là l’essentiel.
Noël, c’est aussi le chemin vers une nouvelle année avec la solennité de Marie, Mère de Dieu. Une nouvelle année que nous aimerions heureuse, débarrassée de ce coronavirus qui perturbe. Nous ne savons pas ce qu’elle sera, cette nouvelle année. Accueillons-là sereinement, libre de toute projection. Soyons surs que le Seigneur veut le meilleur pour nous. Faisons tout ce que nous pouvons pour que cela advienne. Avec sa grâce, nous pourrons envisager l’à-venir avec le regard de ceux qui savent que l’Emmanuel est là, présent au milieu d’eux.
Bon Noël et belle année dans la joie du Seigneur !

Mère Marie Christine