Vous êtes ici: Page d'accueil


Le mot de Mère Abbesse


En ce mois de mai, nous cheminons toujours dans ce temps lumineux qu’est le temps pascal et il nous conduit vers l’Ascension du Seigneur. Temps lumineux qui ouvre sur un temps d’espérance. Le Christ monte dans la gloire après sa résurrection d’entre les morts et c’est dans la gloire de son Père qu’il nous attend pour nous combler de la joie de sa vie. Nous sommes appelés à espérer contre toute espérance. Oui, le Christ mort et ressuscité, nous a ouvert la porte du jardin, nous l’a rouverte, celle de l’au-delà. Quel avenir de joie dans l’amour sans cesse renouvelé du Père et du Fils dans l’Esprit Saint.
La Vierge Marie nous est proche dans ce cheminement, elle nous a précédés et elle aussi, nous attend dans cette gloire. La fête de la Visitation, fin mai, nous rappelle son chemin sur notre terre. Comme toute femme, elle a visité, visité sa cousine Elisabeth qui attendait le Précurseur, Jean le Baptiste. Fête toute de joie aussi et toute de lumière. L’enfant tressaille de joie dans le sein de sa mère, il reconnaît Celui qu’il vient annoncer, Celui dont il prépare le chemin.
La liturgie ne cesse de nous mettre en marche. De jour en jour, nous traversons ce temps liturgique riche de sens, porteur de vie. Nous sommes appelés à cheminer en mettant nos pas dans ceux du Seigneur, dans ceux de Marie, dans ceux de tous les saints.

Mère Marie Christine