Vous êtes ici: Page d'accueil

Le mot de Mère Abbesse

Août… mois de vacances, certes ! mais mois de belles fêtes religieuses, entre autres celle de l’Assomption et celle de saint Bernard, grand abbé de l’Ordre cistercien.
Fête lumineuse que celle de l’Assomption, alors que Marie, la première ressuscitée, entre au paradis, escortée par les anges. Marie, Mère de Dieu, Mère de Jésus, Mère des hommes, la femme qui a accompagné son Fils tout au long de son chemin terrestre, la femme présente au Cénacle lors de la naissance de l’Eglise alors que l’Esprit Saint envahissait son cœur, celui des disciples, celui des hommes, la terre entière. Marie, qui après avoir accompli sa mission, a attendu les retrouvailles avec son Fils, dans la prière et la proximité avec l’apôtre saint Jean, celui à qui Jésus avait confié sa mère, au pied de la croix. Oui, Marie entre dans la lumière de la résurrection et nous la louons, et nous rendons grâce à Dieu de nous avoir donné Marie.
Saint Bernard… le chevalier qui arrive aux portes de Cîteaux avec un groupe de trente compagnons donnant ainsi l’essor à la petite communauté vivant en ce lieu. Bernard de Fontaine qui deviendra abbé de Clairvaux. Toute sa vie, il fait preuve d’une activité inlassable pour instruire ses frères, pour émouvoir et entraîner les foules, pour devenir le chantre de Marie. Bernard, un abbé très engagé dans les affaires de son temps.La photo retenue pour ce mois d’août est celle de la peinture de Francisco Ribalta, Le Christ embrassant saint Bernard de Clairvaux, qui est à Madrid, au musée du Prado, très belle représentation de ce que pouvait vivre saint Bernard dans sa relation avec le Christ.
Réjouissons-nous pour le don de Marie à l’Eglise et à chacun, chacune d’entre nous, réjouissons-nous pour le don de Bernard de Clairvaux à l’Eglise. Réjouissons-nous aussi de la lumineuse fête de la Transfiguration, de la fête de Sainte Thérèse-Bénédicte de la Croix, de saint Laurent et de saint Barthélémy.

Mère Marie Christine