Vous êtes ici: Jeunes Interview du mois

« Elargis ton cœur ! »
Tu es invité au cœur d’une rencontre, d’une conversation où une sœur interroge une personne de passage à l’abbaye sur sa façon de vivre la foi, de témoigner de l’amour du Christ et de l’Eglise dans sa vie quotidienne.


Aujourd’hui, j’ai l’honneur de rencontrer pour vous Laurie, ma belle-sœur.


Sœur Marie-Benoît : Bonjour Laurie, peux-tu te présenter à nos jeunes internautes ?

Laurie : Bonjour, j’ai 33 ans, avec mon mari on s’occupe de la communication et du marketing des grands crus classés de Bordeaux et nous vivons à Bordeaux.

Sœur Marie-Benoît : Tu es mariée et mère d’un petit garçon prénommé Félix. Peux-tu nous dire quelques mots sur ta vocation au mariage et sur la grâce d’être jeune maman ?

Laurie : L’homme et la femme sont créés l’un pour l’autre. Le mariage est donc une réalité naturelle. Etre un couple c’est vivre dans l’alliance, la fidélité, la tendresse, le don et le pardon. Et puis nous voulions fonder une famille. Et après 7 ans de vie commune se marier était devenu plus qu’un souhait, une évidence !

Sœur Marie-Benoît : L’amitié a-t-elle une place importante dans ta vie ? Peux-tu dire ce qu’est l’amitié ?

Laurie : Je dirais que les cinq règles de base de l'amitié, sont l'engagement, la confidence, la confiance, l'honnêteté et la communauté. J’aime faire plaisirs à mes amis et je suis entière avec eux. Cela dit j’ai souvent était déçue par des relations où une forme de jalousie et de malhonnêteté venait tout gâcher, j’ai donc peu d’amis mais ils sont tous dans un rapport d'échange dans lequel chacun s'enrichit, résistant au temps et au changement. Mon meilleur ami reste mon mari.

Sœur Marie-Benoît : Y a-t-il un épisode dans l’Évangile que tu aimes particulièrement ? Peux-tu nous dire pourquoi tu l’aimes ?

Laurie : Jean 3, 16-17

Évangile de Jésus Christ selon saint Jean

Dieu a tant aimé le monde qu'il a donné son Fils unique : ainsi tout homme qui croit en lui ne périra pas, mais il obtiendra la vie éternelle. Car Dieu a envoyé son Fils dans le monde, non pas pour juger le monde, mais pour que, par lui, le monde soit sauvé.

Cet amour me touche et m’inspire. Bien que je sois faible et incapable d’aimer comme ça, cet épisode me donne envie de réussir à aimer autant que je le peux, en aimant Dieu et ceux qui m’entourent d’un amour généreux. Je crois qu’en ce moment parler d’Amour est devenu vital.

Sœur Marie-Benoît : Qu’est-ce que tu vois de beau à l’œuvre dans l’Église d’aujourd’hui ?

Laurie : Le fait que la famille soit au centre de l’Eglise et que ce soit un guide pour les générations futures.

Sœur Marie-Benoît : Qu’est-ce que tu vois de beau à l’œuvre dans le monde d’aujourd’hui ?

Laurie : Je dirais que malgré les persécutions, la foi « sauve » beaucoup de chrétiens et leur permet de renaître et de croire en la paix.

Sœur Marie-Benoît : Qu’est-ce qui te paraît important de dire à des jeunes en recherche de sens ?

Laurie : Malgré leur parcours le Christ peut être leur guide qui leur apportera tout, l’Amour et le soutient qui leur manque pour avancer dans le bon sens.

Sœur Marie-Benoît : Quelle est ta recette du bonheur?

Laurie : « Si tu sais maitriser ton caractère, si tu attends l’évènement heureux, tu connaitras la paix de l’âme et le secret du bonheur ». (F. de Burgis)

Sœur Marie-Benoît : Quelle parole de sagesse ou autre, souhaites-tu partager à nos internautes ?

Laurie : La phrase qui me guide chaque jour de ma vie est : « Tout par amour, rien par force »