Vous êtes ici: Jeunes Interview du mois

« Elargis ton cœur ! »
Tu es invité au cœur d’une rencontre, d’une conversation où une sœur interroge une personne de passage à l’abbaye sur sa façon de vivre la foi, de témoigner de l’amour du Christ et de l’Eglise dans sa vie quotidienne.


Aujourd’hui, je reçois Aude,

Sœur Marie-Benoît : Bonjour Aude, peux-tu te présenter à nos jeunes internautes ?
Aude : Je suis célibataire, j’approche de la soixantaine. J’ai eu la grande chance de vivre et de voyager à l’étranger et outre-mer (Afrique, Antilles, Amérique du Sud…) Cela m’a donné une grande ouverture sur le monde et une soif de découverte. J’ai appris le Hindi et j’ai passé un an à New-Delhi, expérience fondatrice qui en a amenée beaucoup d’autres et sans laquelle je ne serai pas là aujourd’hui pour vous parler!!!
Plus récemment, la maladie a donné un second souffle à ma vie. Elle m’a ramené à l’Essentiel!!! J’ai décidé d’oublier les « si j’avais su…. », les « j’aurais bien aimé… » et de vivre chaque jour pleinement les événements et les rencontres….

Sœur Marie-Benoît : L’amitié a-t-elle une place importante dans ta vie ? Peux-tu dire ce qu’est l’amitié ?
Aude : Sans l’amitié, je serais morte!!! C’est un pilier de ma vie. Je la cultive depuis l’enfance et je la cultiverai jusqu’à mon dernier souffle!!
L’amitié est une pierre précieuse qui se façonne, se taille au fil du temps, qui n’a jamais fini de dévoiler son éclat, sa pureté et dont la valeur inestimable ne pourra jamais être côté en bourse!!!

Sœur Marie-Benoît : Y a-t-il un épisode dans l’Évangile que tu aimes ? Peux-tu nous en dire quelques mots ?
Aude : Il y en a plusieurs mais je vais en choisir un.
Marc (10, 13-16) En ce temps-là, des gens présentaient à Jésus des enfants pour qu’il pose la main sur eux ; mais les disciples les écartèrent vivement. Voyant cela, Jésus se fâcha et leur dit : « Laissez les enfants venir à moi, ne les empêchez pas, car le royaume de Dieu est à ceux qui leur ressemblent. Amen, je vous le dis : celui qui n’accueille pas le royaume de Dieu à la manière d’un enfant n’y entrera pas. » Il les embrassait et les bénissait en leur imposant les mains.
J’aime beaucoup ce passage. Il illustre bien la relation d’amour et de confiance que nous devrions avoir avec le Seigneur. Observez les petits enfants. Ils se jettent dans les bras de leurs parents avec simplicité, spontanéité, confiance, dans un total abandon!!! Jésus nous demande-t-il autre chose ?

Sœur Marie-Benoît : Qu’est-ce que tu vois de beau à l’œuvre dans l’Église ?
Aude : Quand je pense que partout dans le monde, des personnes partagent la même foi, quelque soit le pays, la race, la culture, le milieu social…, humbles enfants de Dieu qui déposent leur pauvre humanité devant Jésus-Hostie!!!
Je ne crois pas trop me tromper en disant qu’à chaque seconde quelque part dans le monde, une personne communie, se confesse, adore Jésus Hostie. C’est prodigieux!!!

Sœur Marie-Benoît : Qu’est-ce que tu vois de beau à l’œuvre dans le monde ?
Aude : Les élans de solidarité, la générosité spontanée quand survient une catastrophe, quelle soit locale, nationale ou internationale !! Nous ne manquons pas d’exemples…

Sœur Marie-Benoît : Qu’est-ce qui te paraît important de dire à des jeunes en recherche de sens ?
Aude : La recherche de sens est normale. C’est l’œuvre de toute une vie!! J’ai envie de dire :
Ne fuis pas tes interrogations, ne renonce pas, accepte de ne pas avoir toutes les réponses, ne te juge pas, ne te compare pas : il n’y a pas de chemin meilleur qu’un autre.
Les jours de «blues» tourne toi vers l’Ami, l’ami!!

Sœur Marie-Benoît : Quelle est ta recette du bonheur ?
Aude : M’endormir avec le sourire!!! … Pas toujours facile je le reconnais.

Sœur Marie-Benoît : Quelle parole de sagesse ou autre, souhaites-tu partager à nos internautes ?
Aude : Aie l’audace de tes rêves, prends du temps loin des écrans en tout genre, cultive l’amitié, accepte l’imprévu et surtout , fais résonner ce qui vibre au plus profond de ton cœur !!!