Vous êtes ici: Page d'accueil

Le mot de Mère Abbesse

Février… et la fin du cycle liturgique de Noël avec la fête de la Présentation de Jésus au Temple, fête célébrée dès le IVème siècle. Ce récit que l’on peut lire chez l’évangéliste Luc nous place au cœur d’une révélation, celle de Jésus comme Messie. Et c’est un prophète, Syméon et une prophétesse, Anne qui laissent éclater leur joie face à l’enfant qui entre dans le Temple, porté par ses parents qui viennent accomplir la Loi. Ils attendaient Celui qui viendrait sauver son peuple, le consoler, lui révéler l’amour du Père.
La journée de la vie consacrée est célébrée en cette fête de la Présentation du Seigneur au Temple. Et cette journée est marquée tout d’abord par une grande action de grâce. Action de grâce car le Seigneur appelle toujours pour ce grand don de la vie consacrée, une vie qui est indispensable à l’Eglise et qui montre tant de facettes pour cette suite du Christ, que ce soit pour la vie apostolique ou la vie contemplative. Quelle richesse que cette diversité ! Et si le Pape Jean-Paul II a voulu cette journée, c’est pour faire connaître et apprécier cette vie consacrée. Il disait : « L’objectif de cette journée est aussi de mieux connaître et apprécier la vie consacrée. En contemplant le don de la vie consacrée, l’Eglise contemple sa vocation la plus profonde, celle de n’appartenir qu’à son Seigneur. La vie consacrée a pour mission prioritaire de garder vivante dans l’Eglise la forme historique de vie assumée par le Fils de Dieu quand il est venu sur cette terre ». Enfin, cette journée est pour tous les consacrés une invitation à célébrer les merveilles que le Seigneur fait en chacune. Oui, nous recevons un don, nous devons le faire fructifier en le laissant parvenir à une certaine plénitude, à un rayonnement habité par l’Esprit. La mission des consacrés est belle, à eux de la vivre dans un regard de foi toujours plus pur, à eux de la vivre dans une harmonieuse vérité, à eux de tout donner pour marcher à la suite du Christ dans une liberté, un amour et une joie toujours plus grandes.
Merci de prier pour nous !

Mère Marie Christine