Vous êtes ici: Page d'accueil

Le mot de Mère Abbesse

Novembre ! Dernier mois de l’année liturgique qui s’ouvrira par les premières vêpres du premier dimanche de l’Avent, le samedi 1er décembre. Mais nous n’en sommes pas là. Novembre et la lumineuse solennité de la Toussaint où nous fêtons tous ceux et celles qui sont dans la lumière divine, saints et saintes connus ou inconnus. Et nous sommes encore dans la joie de la canonisation de ce grand Pape que fut Paul VI et Monseigneur Oscar Romero. Deux grandes figures de la foi qui viennent, avec les cinq autres canonisés, nous entraîner pour une suite du Christ Jésus qui ne déçoit pas.
Et dans la lumière de la Toussaint, il y a le 2 novembre, journée pour tous les défunts. Il nous est ainsi donné de prier pour tous ceux et celles que nous avons connus, principalement mais aussi pour tous ceux qui ont quitté cette terre et qui sont dans la lumière de la Résurrection ou qui sont dans l’attente d’entrer dans cette lumière. Ce que l’Eglise appelle le purgatoire, n’est-il pas ce moment ultime où le Seigneur, par sa miséricorde, vient donner le dernier coup de pinceau pour que soit enfin achevée notre création à son image et à sa ressemblance. Et notre prière pour tous les défunts peut hâter ce moment
Nous vivons dans la communion des saints, nous pouvons les prier, les implorer. Ils peuvent nous accompagner, nous éclairer, nous aider sur notre chemin. Ils sont là qui nous entourent un peu comme notre ange gardien qui fait route avec nous. Le Pape François nous demandait si nous connaissions le nom de notre ange gardien ? Chacun peut le trouver comme chacun peut découvrir le saint ou la sainte ou les saints et saintes avec qui il choisit de marcher à la suite du Christ. Nous avons la grâce, en vie chrétienne, de ne pas être seuls. Pensons-y dans notre quotidien !

Mère Marie Christine